Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 12:21

En tant que natif de Niherne, commune proche de Châteauroux, et figurant dans le périmètre du Berry, je me devais d'attiser le flambeau des bonnes spécialités du Pays d'Aurore DUPIN dite George SAND. Attention, cette recette n'est pas d'une légèreté absolue, mais une trève Pascale dans votre programme minceur, le vaut bien !

pate-de-paques-copie-1.JPG 

Ingrédients pour 3 patés (1 pâté pour 6 personnes) :

  • 500g poitrine grasse de porc haché
  • 400g épaule de veau haché
  • 450g farine
  • 200g beurre ramolli
  • 10cl crème fraiche
  • sucre en poudre
  • sel
  • poivre
  • muscade
  • gros bouquet de persil
  • cognac
  • 12 oeufs
  • 

La pâte : Versez 450g de farine dans un saladier, ajouter 1 oeuf, 200g de beurre ramolli en petits morceaux, 1 cuillère à café de sucre en poudre et 1 cuillère à café de sel.

Mélangez ces ingrédients avec le bout des doigts afin de former des petits grumeaux.

Ajouter 10cl de crème fraiche et 5 cl d'eau, puis mélangez avec les mains jusqu'à former une boule de pâte collante.

Farinez cette boule de pâte, passez-la de main en main jusqu'à obtenir son homogénéité et placez-la 30' au réfrigérateur.

 

La farce : coupez le porc et le veau en petits morceaux. Hachez la viande avec le persil. mettez dans un saladier, ajoutez un oeuf, deux cuillères à soupe de cognac, une cuillère à café de muscade, une cuillère à café de sel, du poivre et mélangez à la fourchette. Séparez la viande hachée en 3 portions égales.

 

Les oeufs : mettez délicatement 9 oeufs dans une casserolle remplie d'eau bouillante salée, laissez les cuire 15 minutes, écalez-les et laissez-les refroidir. Coupez-les en deux dans le sens long.

 

Réalisation : Préchauffez votre four à 230°C. Sortez la pâte du réfrigérateur, séparez-la en 3 boules idendiques. Séparez les 3 boules en deux, 2/3 1/3. Beurrez la plaque de cuisson de votre four. Etaler la pate en un grand rectangle que vous positionnez  sur la plaque beurrée. Garnissez avec la farce et les oeufs renversés. Rabattre la pâte périphérique sur la farce et recouvrir avec un autre rectangle de pâte. Collez les bords des rectangles de pâte en eux après les avoir imbibés d'eau, au pinceau. Nappez au pinceau, un jaune d'oeuf que vous avez préalablement mélangé avec 2 cuillères à soupe d'eau chaude. Recommencez les opérations pour les deux autres pâtés. Avec un petit couteau pointu, faites 2 trous (cheminées) gros comme une pièce de 10c sur le dessus de chaque pâté. 

 

Cuisson : Enfournez pour 25 minutes, puis sortez les pâtés, recouvrez-les de papier aluminium, et renfournez pour 20 minutes.

 

Dégustation : Laissez refroidir 2 heures avant de déguster.

Coupez-le de manière à ce que chacun ait une moitié d'oeuf.

Si vous le consommez le lendemain, sortez-le du réfrigérateur, 2 heures avant de passer à table.

Votre pâté emballé dans du papier alluminium, peut se conserver également au congélateur. 

hippo-pate.JPG

Alors bonne dégustation !

Repost 0
jean-mimi-aventure.over-blog.fr - dans Recette maison
commenter cet article
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 17:45

A l'origine, ce marathon était mon objectif, mais comme mon dossard à Paris fut tiré au sort sur le fil, et que l'on ne m'a pas appris à dire non, me voici embarqué sur l'Erdre pour aboutir à un second marathon en 8 jours.

 

Samedi 16 avril, îles aux machines à Nantes, retrait des dossards vers 12h30.

L'éléphant est tellement dominant sur l'île, qu'il en devient utopique de vouloir le chasser.

Retrait-dossards.JPG

En compensation, nous avons réussi à débusquer un loup dans le village marathon !

attention-au-loup.JPG

Puis direction, Préfailles (après Pornic), chez Jean-Yves, en bord de mer, pour une première séance pates, judicieusement préparées par notre Titi. 

Pour parfaire la digestion, humer à pleins poumons l'air iodé et dérouiller la mécanique, l'équipe au complet s'est alors dirigée vers le littoral.

Samedi-detente.JPG 

Tout çà allait être le prélude à un week end déconnade et record !

marathon nantes 2011

Je suis parti devant le train des 3h30 à une vitesse de 12 / 12.5km/h. J'ai maintenu approximativement cette allure jusqu'au 34è km, après avoir accroché un wagon du train des 3h30 au 30è km. Au ravito du 35è, j'étais au creux de la vague, mais une pause marche de 2', avec dégustation de ma canette de 15cl de coca, m'aura régénéré pour terminer ce beau marathon en assez bonne fraicheur. En tout et pour tout, je n'ai consommé que 2 pates de fruit perso. J'ai honoré chaque ravitaillement, en prenant raisins secs et eau jusqu'au 30è puis orange et eau. L'eau me servait autant au rafraichement qu'à l'hydratation, et j'alternais avec quelques gorgées de boisson isotonique de ma gourde. De plus, comme la chaleur était de la partie, j'ai également profité de chaque poste d'épongement.

 

Voici les résultats : Sylvie 3h13'52 Ludo 3h21'21 Jean-Yves 3h22'48 Jean-Mimi 3h35'01 (mon record) , Thierry 3h57'50 et Arnaud 9.5km (foulées de l'éléphant) 0h40'07

Il va sans dire que Super Sylvie nous mis une sacrée mine ! 

Repost 0
jean-mimi-aventure.over-blog.fr - dans Marathon
commenter cet article
31 mars 2011 4 31 /03 /mars /2011 21:38

Pour être de cette belle aventure, j'ai eu la chance de gagner mon dossard à un tirage au sort de la Nouvelle République. Alors, merci la NR !

 

MDP11Parcours

 

Le samedi 9 avril après midi, fut consacré au retrait du dossard, Porte de Versaille, dans le cadre du salon running.

Beaucoup de rêves de futurs défis, raids, trails, marathon, etc ... beaucoup d'équipements à des prix salon mais sans réduction ... autant dire que je leur ai laissé, leur matos ... et ce qui frappe, c'est le stand Anita Active avec ses "belles" en sous vet !

 

anita1.jpg 

 

Dimanche 10 avril, 7h15, départ de l'hotel Mistral dans le 14ème (hotel 1* que je recommande), en tenue marathon, pour prendre le métro de Montparnasse à Charles de Gaule Etoile. L'essentiel des passagers, bizarement, porte des running ! Arrivé à destination à 7h45, et une fois sortie de la bouche de métro, quel pied !

 

photo_generale_2.jpg

 

Les Champs Elysées livrés à 100% aux coureurs ... déambulation tranquille en plein axe de l'arc de triomphe, respiration profonde de cet air parisien si prisé, et ces pavés qui regorgent de tant d'histoire !

 

photo_generale_3.jpg

 

Vers 8h, début de l'échauffement dans les rues adjacentes aux Champs. On y croise les kenyans et éthiopiens (H & F) et puis à 8h15 je retrouve Denis, qui a pensé à prendre sa ceinture porte bidon, mais pas son bidon, alors Denis me dit qu'il va carburer au Powerade ... beurk ! D'ailleurs, j'aurai du m'en douter, Powerade étant un des grand partenaire du marathon, aucune goutte de coca n'allait couler des ravitaillements.

Avec Denis nous nous sommes casés dans le sas 3h30 et avons pris le départ ensemble. Entre le coup de feu et notre passage sur la ligne de départ en marchant lentement, s'est écoulé 6'20".

 

JMP1.jpg

 

Et puis il est parti en vieux briscard, fidèle à son objectif, alors que moi je me suis fait prendre dans la nasse yoyo, 10 puis 12, puis 14, puis 11, puis 10 km/h, puis zig zag et re zig zag jusqu'au 18ème km, à partir duquel j'ai pu être un brin régulier dans mon allure de course, mais le mal était fait depuis longtemps, le chrono était parti devant moi sans m'attendre, alors j'ai enclenché le plan B, avec une gestion d'allure réduite ... et profité d'images inoubliables.

 

hotel-de-ville-paris.jpg marathon-paris-tour-eiffel.jpg

 

Malgré les 24°C de cette fin de matinée, la chaleur étouffante des longs tunnels, les pavés déstabilisateurs, j'ai pu gardé un bon petit rythme, sans arrêts autres que les ravitos, sans crampe, pour finir assez facile en 3h43'03".

 

JMP2.jpg

 

Et sans se chercher, les trois Mille Pattes, scintillants de leur médaille dorée et de leur plus beaux feux, se sont retrouvés complètement par hasard après l'arrivée au milieu de la foule des arrivants et des accompagnants.

Véro toute heureuse et fringuante de ses 4h04'24 et Denis un peu déçu de ses 3h43"30 suite à une panne après le 35è km. 

 

En tout cas, on a montré au MONDE, que Buxerolles figure bien sur la carte.

 

Repost 0
jean-mimi-aventure.over-blog.fr - dans Marathon
commenter cet article
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 18:06

Pour 6 personnes

Riz-au-lait-chocolate.jpg

  • 200g de riz rond
  • 1 gousse de vanille
  • 80cl de lait demi écrémé
  • 20cl de crème légère 12% MG
  • 75g de sucre blond de canne
  • 150g de chocolat noir à pâtisser 70% cacao

Rincez le riz à l'eau courante, plongez-le dans une grande casserole d'eau frémissante,

faites-le blanchir 5' puis égoutter le.

Fendez la gousse de vanille dans la longueur et grattez-en les graines à la pointe d'un petit couteau, mettez graines et gousse dans une grande casserolle à fond épais, ajoutezr la crème et le lait, portez à ébullition puis ajouter le riz blanchi et faites cuire 40' à léger frémissement à partir de la reprise de l'ébullition.

Ajoutez le sucre 10' avant la fin de la cuisson.

Coupez le chocolat en petits morceaux, et mettez à fondre avec un peu d'eau dans une casserolle, à feu très doux, en remuant de temps en temps.

Au terme de la cuisson, versez le chocolat crèmeux dans le riz chaud et mélangez.

Répartissez le riz chocolaté dans 6 à 8 petits pots.

Servez chaud ou glacé.

Je viens d'y gouter, et c'est divin !

 

 

Repost 0
jean-mimi-aventure.over-blog.fr - dans Recette maison
commenter cet article
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 19:46

Pour 6 personnes

Soupe-Complete-et-Legere.JPG

Base de la soupe de légumes, que vous éplucherez et couperez en petits morceaux.

  • 3 poireaux
  • 3 carottes
  • 3 pommes de terre
  • 3 navets

Rajouter suivant les goûts :

  • 1/4 de céleri rave en petits morceaux
  • 100g de lentilles
  • 200g de bacon
  • sel et poivre

Recouvrer d'eau et faites cuire 15' à la cocotte minute.

Rajouter 150g de spagettis ou autres pâtes et faites cuire à nouveau 8'.

 

Voilà, il n'y a plus qu'à consommer sans modération le soir, celà vous calera l'estomac, vous fera le plein de carburant, sans altérer votre sommeil ni votre silhouette.

Merci à miss Martine.

Repost 0
jean-mimi-aventure.over-blog.fr - dans Recette maison
commenter cet article
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 09:25

Samedi 26 mars, 20h45, sur le parking du parc de Strunga à Saint Benoit.

Nous voici réunis, fringuants et équipés de la meilleure technologie, sous le flash de doc Michel.

1000-pattes-1000-marches-n2.jpg

La fameuse nuées ardente est composée de Laurent, Ludo, Jean-Yves, Jean-Michel, Sylvie, Didier, Pascal, Ludovic, Patrice (il manque Olivier sur la photo).

De sacrés gaillards, sur-entrainés à chasser la Grand Goule par les nuits obscures et les fonds abyssaux du Clain.

Ce soir la rivière n'est pas en crue. Il ne faudra pas compter apercevoir le Dragon aux trousses d'une nonne, dans les caves labyrinthiques du vieux Poitiers. 

grand-goule-poitiers-n2.jpg

Il est 21h30, temps doux et sec, l'assaut est donné.

Et c'est parti pour 35km avec plus de 1000 marches et un dénivelé de 800m positif.

et-c-est-parti-1000-marches.jpg

Après une liaison Saint Benoit - Poitiers, parcourue à vive allure, l'escalier de la Madeleine nous invite à un peu de modération.

escaliers-madeleine-2011.jpg

Imperceptiblement, fonctionnant au super carburant, j'embarque dans le train mené par Sylvie, Laurent et Jean-Yves. C'est à partir du 25ème km, vers le pont de la Cassette, que je décroche mon wagon pour continuer en mode ralenti jusqu'au 32ème km. Il aurait fallu que ce TUNP (Trail Urbain Nocturne de Poitiers) s'arrête ici, car les 3 derniers km furent une sacrée pénitence ... avec une après course intestinalement difficile, même avec un coca cola.

a-l-arrivee-jy---s-1000-marches.jpg

A voir leur têtes à l'arrivée, un mélange d'angoisse et d'effarement, avec un regard qui en appel au tout puissant, on comprend aisément que Sylvie et Jean-Yves ont échappé de peu aux griffes et aux crocs de la Grand Goule. Pour combattre ils n'avaient pas révisés leurs prières, ni emportée leur petite croix comme Sainte Radegonde au VIème siècle, et ils s'en sont donc remis à leur jambes pour fuir et entrer dans la légende des 1000 marches.

sylvie-1ere-v1-n2.jpgste-radegonde-et-grand-goule.jpg 

Et faut il demander à Ludo et à Jean-Louis celle qu'ils préfèrent ?

Notre super Sylvie, number one du soir, ou cette Sainte Radegonde, qui elle, a vaincu le monstrueux Dragon. 

Vers le site des "1000 marches "  http://les1000marches.over-blog.com/ 

Vers le reportage de FR3  http://poitou-charentes.france3.fr/info/poitiers-86--trail-urbain-et-nocturne-68103343.html?onglet=videos

Les résultats : Sylvie (3h13'43 1ère V1), Jean-Yves (3h13'43), Laurent (3h19'20), Jean-Michel (3h23'4), Ludo (3h26'10), Didier (3h28'47), Pascal (3h36'46), Olivier (3h36'47), Patrice (3h36'52), Ludovic B. (3h36'52)

Pour ma part, comme le chantait la dame au violon, ce fut une nuit magique, qu'il faudrait que je renouvelle l'année prochaine, en espérant cette fois, pouvoir goûter au diner d'après course.

Encore une fois, coach Jean-Louis peut être fier de ses petits mille pattes, qui ont tous survécu à ce chemin de croix, pour terminer entre la 36ème et la 99ème place sur 178 arrivants.

Un mille patte, que çà finisse sur une ou à quatre pattes, çà n'abandonne pas !

Repost 0
jean-mimi-aventure.over-blog.fr - dans Trail
commenter cet article
11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 07:57

Samedi 19 mars - Départ 14h - Nouveau site : circuit dans les marais (près du centre de loisirs)

Parcours 3h Chasseneuil 2011 

http://www.chasseneuil-loisirs.fr/3heures/

3 courageux (n'ayons pas peur de l'adjectif) Mille Pattes ont relevé le défi.

Les-mille-pattes-a-chasseneuil-2011.JPG 3h-chasseneuil-2011.JPG

Et le marais a bien failli entré en fusion !

Malgré un petit 9°C avec un vent frisquet qui a tempéré nos ardeurs,

la fission s'est tout de même produite,

fission.jpg

et a abouti à diverses explosions

explosion-nucleaire11.jpg

surtout dans la dernière demi heure,

pour Ludo (37.88km)

Ludo 

et moi (36.60km)

jm.JPG

puis pour Véro (32.31km), à l'arrivée

Vero.JPG

mais là ce fut une explosion de joie !

Merci à Thierry, notre photographe irradié du jour.

Repost 0
jean-mimi-aventure.over-blog.fr - dans Endurance 3h 24h 48h
commenter cet article
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 19:13

Dimanche 6 Mars - 9h30 - 0°C, soleil, vent moyen.

Nous sommes dans la patrie du baudet du poitou pour un 20km pas très plat : 435D+

baudet-qui-rit.jpg

Notre ami un brin rigolard, en voyant débarquer la cohorte des Mille Pattes, pensait peut être qu'à Buxerolles, nous courions en sabots ... mais nous n'étions pas là pour trainer nos fers.

Mirebeau-2011-c.jpg

De cette sortie longue, copieuse en bosses, nous en garderons une caisse renforcée.

Après l'arrivée de droite à gauche sur la photo souvenir :

André (10km/55') Christelle, Ludo, Jean-Louis notre gourou, Véro (20km/1h49') et moi (20km/1h34'16 soit 12.7km/h)

Et après çà, personne ne fait l'âne.

Hi Han !

Repost 0
jean-mimi-aventure.over-blog.fr - dans Course sur route
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 20:16

Jacques, Jean-Yves, Agnès, Moi, Michel et Ludo, ce dimanche 20 février 2011 à 9h30 sur la ligne de départ, avions pour mission d'embraser, de notre foulée étincelante, le lac de Chatellerault.

 P2100195.JPG

Au coup de feu, mon départ canon ...

 Feu-au-lac-Chatellerault-2011-3161.JPG

... devait allumer la mêche, enfumer puis faire exploser mes compagnons.

 DSCN5359.JPG

Mais ce ne fut qu'un feu de paille rapidement éteint par leurs détonnantes enjambées, lesquelles, à défaut de souffler ma flamme, m'ont quelque peu grillé !

Pour ce 18km nature, nous figurons tous dans le top 100 : Michel 1h22'42 Ludo 1h23:00 Jean-Yves 1h24'03 et moi 1h25'58 (12.56km/h) ... satisfait quand même !

Jacques et Agnès ont chauffé leurs running sur le 8km.

grenouille_avec_son_arbre.jpg

Et pour nous récompenser de ne pas avoir incendié leur lieu de culte, les froggies chatelleraudaises, nous ont offert un érable champêtre. CRÔA CRÔA ! 

 

 

Repost 0
jean-mimi-aventure.over-blog.fr - dans Trail
commenter cet article
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 20:03

Nous avions signé, avec Michel et Ludo, pour 46km, en 2 étapes : une étape de nuit de 16km partant le samedi 5 février à 19h, puis une étape de jour, 30km, le lendemain à 9h30.

Au départ, Pascal JUGIE, le grand manitou du Grand Brassac, nous annonce, que c'est bien 46km, mais à la louche, et hors taxes.

En finalité, nous avons crapahuté environ 50 bornes TTC.

DSC00001.jpg

Tout à commencé par une bonne bière dès notre arrivée sur le site.

DSC00014.jpg 

Nous avions fait la route avec Sylvain, journaliste spécialisé en trail running et globe trotter, 20 ultras en 2010, ce qui nous a ramené illico sur notre toute petite planète à nous.

 DSC00007.jpg

Nous avions le feu en nous, chauds bouillants, prêts à en découdre.

010029.jpg 

Samedi 5 février 2011, 19h, temps doux, terrain souple, frontales scintillantes.

La meute des raiders est enfin lachée à l'assaut des monts de Dordogne. Instant magique !

010265.jpg

Remarquez la concentration que nous affichions, Michel, Ludo et moi, juste après le départ. 

010511.jpg

Site de Rochereuil, 9ème km : de la grimpe en falaises, des passages sur pont de singe et en tunnel ... l'extase !

Il reste 9km,  et il va falloir gérer les réserves. Je termine ce 18km 900D+ nocture en 1h56'32.

Il est temps de prendre une bonne douche puis le diner dans la salle des fêtes.

012015.jpg DSC00044.jpg

Après une nuit blanche chez l'habitant, nous dévorons un copieux petit déjeuner, que je termine de digérer sur la ligne de départ à 9h30, ce dimanche 6 février. Il fait -2°C, le ciel est bleu azur et le soleil illumine Grand Brassac.

012670.jpg DSC00043.jpg

Le parcours de 31km est agrémenté de nombreux passages de cordes sur falaises, des passages sur filet tendu au dessus d'une carrière, dans une grotte avec sortie verticale par échelle, etc ... le pied !

Après 1000D+ et 3h36'20, j'en termine de cet extrême trail.

Temps total 5h32'52 ... 168ème / 341 arrivants.

 DSC00050.jpg

Et après çà, mousse à volonté !

Santé !

Repost 0
jean-mimi-aventure.over-blog.fr - dans Trail
commenter cet article